Bg-home
Haut de page

Actualités

  • Résumé des vendanges 2017 à Gressac

    C’est sous la direction de David que Jérémie, Gerardus, Ana, Judikaêl (dit Lorenzo), Andrea, Kelly, Valentin, Didier, et Isabelle ont vendangé cette année les raisins du Domaine.

    Une fine équipe qui a œuvré pendant trois semaines, coupé et trié patiemment les grappes parfois desséchées par cet été très sec et chaud, d’où des vendanges uniquement matinales pour que le raisin rentré en cave reste frais, et préserver l’énergie des vendangeurs !

    La qualité est au rendez-vous !

    Les jeunes syrahs de « Lou Gressac » étaient très belles, des grappes aérées et avec un petit degré : pressées jeudi, elles finissent maintenant de fermenter tranquillement…

    Celles de « Madone », elles, plus âgées, ont un peu plus souffert de la chaleur, et nous avons passé beaucoup de temps à les trier. Assemblées dans la cuve avec de beaux grenaches noirs, elles promettent une Madone 2017 généreuse et subtile.

    L’or pâle sera cette année un peu différent des deux précédents : les clairettes, bourboulencs (magnifiques, dorés, et rares…), et grenaches blancs ont passé quelques jours en caisses, au frais, pour une macération pelliculaire, avant d’être pressés. Ils finissent actuellement de fermenter en cuve.

    Notre si tendre et vif rosé, Alezan, grenaches et quelques cinsaults, est déjà sec ! Vivement le printemps prochain….

    Merci revient cette année ! Nos cinsaults étaient magnifiques et généreux, David les a pressés directement, et il est déjà presque sec. Reste à savoir s’il sera blanc ou rosé, on attendra la précipitation des lies après la fermentation pour avoir la réponse !

    Avinymous revient également ! Cet assemblage à la cuve de syrah, grenache noir, cinsault et clairette, nous avait donné le sourire par son fruit et sa gourmandise en 2016. Comme il dit lui-même, David pourra à nouveau admirer « le filon d’or de la couche de clairette entre les couches de  syrah » au moment du décuvage, beau spectacle et magnifique odeur dans la cave en perspective… et bon vin !

    Les vignes de la cuvée Terre des bois ayant été arrachées (trop faibles), elle sera remplacée par une nouvelle cuvée :  100% tannat, les magnifiques grappes lourdes et luisantes ont été égrappées et macèrent depuis, sans pigeage, mais avec quelques remontages.  Une cuvée qui promet du corps, du fruit, et une belle minéralité … Son nom reste à trouver, on attendra la dégustation pour s’en inspirer…

Visitez Gressac à 360 degrés en cliquant ici